Comme l’herbe commence enfin à pousser, je déplace régulièrement le parc de mes chèvres. Je dois donc tous les jours sortir Félicie, Heidi et Hercule de la bergerie afin de les emmener paître.

Chouette, un travail qui me plaît.
Chouette, un travail qui me plaît.

S’il y a quelqu’un qui m’aide et qui prend plaisir à le faire, c’est Hestia, mon Berger de Brie.

Allez, c'est parti, on y va pépère.
Allez, c’est parti, on y va pépère.

Apalou nous regarde passer pendant que je tiens Hercule et Félicie. Heidi suit le mouvement et Hestia est là pour la rappeler à l’ordre si toutefois il lui prenait l’envie de quitter la troupe.

Plus vite les filles, un peu d’exercice ne peut nous faire de mal.
Plus vite les filles, un peu d’exercice ne peut nous faire de mal.

À l’approche du parc, ma chienne accélère le mouvement car si les chèvres sont trop sages, ce n’est pas drôle alors que lorsqu’une d’entre elle s’écarte du chemin, Hestia est toute heureuse de la ramener dans le rang.

Chèvres Boer
Enfin tranquilles, nous pouvons maintenant goûter à cette herbe toute fraîche.

Les chèvres sont arrivées à destination, elles découvrent leur nouvelle pâture. Il ne me reste plus qu’à jouer avec Hestia pour la remercier.

Laquelle de nous deux s'éclate-t-elle le plus ?
Laquelle de nous deux s’éclate-t-elle le plus ?

 

Un Briard au travail – 2ème épisode
Taggé sur :            

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.