L’Ain de ferme en ferme 2017, ça se précise

L’Ain de ferme en ferme arrive à grand pas. Comme l’année dernière, à cette occasion, je vous ouvrirai les portes de mon exploitation.

L’Ain de ferme en ferme 2017

Vous pourrez vous initier aux joies de l’agilit’âne en maniant une « grande Z’oreille » sur un parcours d’obstacles.

Vous découvrirez également  mes crêpes à la confiture de lait d’ânesse « made in » l’Âne à Nath (le samedi uniquement).

Bien entendu, vous visiterez l’asinerie et je vous expliquerai comment je fabrique mes savons.

Je vous attends donc samedi 29 et dimanche 30 avril à la ferme.

L’Ain de ferme en ferme, 6ème partie | Les objets insolites

Sur le dépliant qui vous a été remis lors de votre arrivée à la ferme, un jeu d’observation vous était proposé. Il s’agissait d’identifier des d’objets sans rapport avec les différents pôles de visite. Il était indiqué que les réponses seraient publiées sur mon site, les voici !!!

Extrait du dépliant
Extrait du dépliant

Dès votre arrivée, vous êtes passés près de palettes fleuries, le premier objet était caché ici.

Non non, ni le fumier, ni les fleurs ne sont électriques
Non, les fleurs ne sont pas électriques

Plus loin, dans la grange, parmi les outils de maréchalerie s’était glissé un grattoir à givre.

Non non, les ânes n'ont pas de pare-brise
Et les ânes n’ont pas de pare-brise

Puis vous êtes arrivés devant le stand des savons, où une poussette était suspendue sur l’échelle

poussette
Il est interdit de suspendre les bébés

Enfin, dans la pièce où vous pouviez voir la chèvre et ses deux chevrettes se trouvait un poêle à mazout.

Nos poils et la paille suffisent à nous tenir chaud
Nos poils et la paille suffisent à nous tenir chaud

Voici maintenant tous les objets que vous avez notés ainsi que la raison de leur présence

  • Le ballon de foot : il arrive parfois aux enfants de ne pas ranger leurs affaires,
  • Le nid à œufs : son signalement était volontaire puisque c’est dans cette caisse que pondent nos poules,
  • La luge : objet de décoration ou de travail avec les ânes,
  • Les frites colorées : elles servent lors d’ exercices d’éducation avec les ânes,
  • Le 4×4 : comme le tracteur, il est pour moi un outil indispensable pour tracter le van et pour transporter du matériel d’un terrain à un autre.

Un grand merci pour avoir participé à ce jeu.

 

L’Ain de ferme en ferme, 5ème partie | rétrospective

Les préparatifs

C’est depuis le mois de janvier de cette année que je m’organise afin que la ferme soit prête pour ces deux jours. Aussi, les formations de l’AFOCG01 qui depuis 2008 collabore avec la FRCIVAM à la mise en place de cette opération m’ont été d’une aide essentielle pour la préparation de ce projet, notamment pour :

  • L’organisation d’un parcours,
  • La mobilisation des bénévoles,
  • L’identification puis la minimisation des dangers potentiels.

Ces quatre mois n’auront pas été de trop pour tout préparer :

  • Mise en place des parcs de mes animaux afin que les visiteurs soient assurés de les voir,
  • Nettoyage du bâtiment d’exploitation (il en avait bien besoin),
  • Construction de jardinières pour fleurir le chemin d’accès,
Fraîchement fleuries
Fraîchement fleuries
  • Le challenge : rendre agréable l’accueil et, croyez moi, en le plaçant entre deux fumières… pas évident,
Quelques explications sur le fumier
Quelques explications sur le fumier
  • Prévoir des animations permettant aux visiteurs d’attendre leur tour pour effectuer la visite guidée,
  • Et surtout, ne pas stresser et ça, croyez moi, ce n’était pas gagné d’avance !

15 jours avant

Oh mon Dieu ! Mais quelle idée ai-je eu de vouloir participer à cet événement ? J’ai l’impression que tout se met de travers :

  • La chèvre se fait mordre par un chien,
  • Muscade, la chevrette, se fait bousculer par Rimelle en empiétant sur son territoire de nouvelle maman,
  • Les chiens ne veulent pas aller dans le parc que je leur ai aménagé pour ces deux jours,

Heureusement que mes deux garçons sont en vacances, ça leur permet de me filer un sacré coup de main :

  • Avec des planches, de la peinture et un gros feutre noir, Tristan crée des panonceaux pour identifier les différents lieux de visite,
Quel artiste
Quel artiste
  • Nathan panse les ânes et prépare le parcours d’agilit’Âne.
Vive les frites
Vive les frites

Même ma maman et mon beau-père viennent me donner de nombreux coups de main :

  • Henri finalise l’aménagement d’une partie de l’appentis,
  • C’est également lui qui ira coller les affiches publicitaires à Louhans,
  • Maman s’occupera de l’intendance.

La veille

Il reste encore du boulot, Claude (pour ceux qui ne seraient pas au courant, c’est mon mari), Nathan, Tristan, Henri et maman sont là pour m’aider :

  • Finir d’étaler les graviers,
La mécanisation a parfois du bon
La mécanisation a parfois du bon
  • Construire l’épouvantail,
Bienvenue !
Bienvenue !
  • Rubaliser les abords des maisons des voisins pour éviter le stationnement gênant,
Si j'avais un marteau...
Si j’avais un marteau…
  • Faire le fléchage sous la pluie avec en prime l’occasion pour Claude et Henri de pratiquer malgré eux le bain de siège tant recommandé par Rika Zarai.

Jour J1, Samedi

Cinq heures et demi, le réveil sonne, il est temps d’aller mettre en place les animaux. Pfff, Rimelle et Dolly sont en chaleur, je dois organiser mes parcs de façon à ce qu’Apalou, mon mâle reproducteur ne soit pas trop excité.

Il a plu toute la nuit et cela continue. Pour éviter de glisser et de patauger dans la gadoue, je n’ai d’autre solution que d’étaler du vieux foin.

Dix heures moins dix… heu… comment dire… je ne suis pas tout à fait prête et, malgré ce temps exécrable, les premiers visiteurs arrivent déjà. Henri, responsable du parking les fait patienter quelques instants.

Mes bénévoles se mettent en place :

  • Tonton Vincent rejoint Henri à l’entrée,
Vincent, Andrée et Henri
Vincent, Andrée et Henri
  • Maman et Marraine Andrée s’installent à l’accueil (si si, entre les fumières),
  • Jacques, un collègue de travail de Claude et Claude au stand des savons,
JVC... Jacques, Véronique et Claude
JVC… Jacques, Véronique et Claude
  • Véronique (la femme de Jacques) et Nathan à l’agilit’Âne,
  • Tristan avec les lapins Rex, la chèvre et ses petits,
Miss et Tristan
Miss et Tristan
  • Et enfin, moi aux visites.
Comment fabrique-t-on le savon ?
Comment fabrique-t-on le savon ?

C’est parti, tout le monde est prêt. Les visiteurs sont là, ils ont répondu présent à l’invitation en bravant courageusement les intempéries. La bonne humeur des bénévoles et les boissons maisons permettent au public de patienter entre deux visites. Nos enfants sont ravis de faire partager leurs connaissances l’un des lapins et l’autre de l’agilit’Âne.
Cette première participation à cet événement nous permet de faire des rencontres intéressantes et de partager notre passion.

Il est dix-huit heures, c’est l’heure du débriefing. Tout le monde est bien fatigué mais heureux de cette journée qui s’est magnifiquement bien passée. Nous décidons de procéder à quelques aménagements pour la deuxième journée :

  • Véronique aidera à l’accueil,
Préparation des boissons
Préparation des boissons
  • Pour diminuer le temps d’attente, Claude prendra en charge la deuxième partie de la visite,
  • Afin de libérer de l’espace à l’accueil, le point de départ des visites sera déplacé.

Puisque tout le monde valide ces modifications, il est grand temps d’aller se coucher. Grr…. le sommeil ne vient pas, que ce soit Claude ou moi, nous nous repassons en boucle cette belle journée.

Jour J2, Dimanche

Huit heure et demi : tout le monde est là pour prendre le petit déjeuner et remettre en place les activités, c’est parti pour la deuxième journée mais… quelle deuxième journée !

  • Les visites se font aujourd’hui par groupe de 40 à 50 personnes à la fois,
On ne va pas tous rentrer ?!?!
On ne va pas tous rentrer ?!?!
  • Le labo éphémère n’étant plus assez grand, il devient labo mobile et s’installe pour le coup devant la maison d’habitation,
  • En début d’après midi, la gorge commence à me gratter et les mots s’emmêlent, mes phrases ne sont pas toutes forcément en bon français mais qu’à cela ne tienne, les visiteurs sont là.

Je ne sais comment exprimer ce que j’ai ressenti durant ces deux jours:

  • Le bonheur de voir tant de personnes venir découvrir mon métier,
  • Les mails et commentaires d’encouragement des visiteurs,
  • L’implication de tous mes bénévoles qui se sont donnés à fond,
  • La fierté de voir mes enfants tenir leur rôle avec tant de passion et de sérieux,

Un grand merci à vous tous, formateurs, bénévoles, amis, famille et visiteurs pour ces deux très belles journées.

L’Ain de ferme en ferme, 4ème partie

Dis moi, Nath, qu’est-ce qui se passe à la ferme ? Pourquoi tant d’agitation ?

Et ben, tu n’as pas suivi le blog ? Pour la première fois, à l’occasion de l’opération « La France de ferme en ferme », j’ouvre mes portes au public ce samedi 23 et ce dimanche 24 avril.

Ah, d’accord, mais… dis moi… qu’est-ce qu’on va voir dans ta ferme ? Comment cela va-t-il se passer ?

C’est simple, je vais faire des visites guidées, cela me permettra de te présenter l’exploitation, de te parler des ânes, comment ils vivent, ce qu’ils mangent… et, en fonction de la météo, de découvrir l’agilit’Âne.

Éclair, toujours au top dans ce genre d'exercice.
Éclair, toujours au top dans ce genre d’exercice.

Je t’expliquerai également les différentes façons de faire des savons, comment les reconnaître et les différencier, pourquoi j’utilise la méthode ancestrale de la saponification à froid, etc.

Et puis, tu pourras aussi aller à la rencontre des nouveaux nés :

  • Les bébés lapins Rex, lapins de ferme pas tout à fait comme les autres,
Noirs, dalmatiens ou tricolores, ils sont tous là
Noirs, dalmatiens ou tricolores, ils sont tous là
  • Les chevreaux, Miss et Muscade,
Les nouveaux nés
Les nouveaux nés
  • Et bien sûr, la toute jolie et toute gracieuse Gribouille, ânon du Poitou qui aura quinze jours ce week-end.
Gribouille et Rimelle, sa maman
Gribouille et Rimelle, sa maman

Génial !!! Alors c’est sûr, Nath, on se voit ce week-end.

Avec plaisir, même si, je l’avoue, cette première me donne un peu le trac.

L'Ain de ferme en ferme
L’Ain de ferme en ferme

L’Ain de ferme en ferme, 3ème partie

Jour J-15, les préparatifs continuent. Après avoir déposé des dépliants et des affiches chez les commerçants locaux ainsi qu’à l’office de tourisme de Louhans, je décide d’aller mettre des affiches sur les panneaux d’affichage public situés dans Louhans afin que lundi prochain, les visiteurs du traditionnel marché puissent les voir.

Horreur, j’avais oublié que cet été, dans le cadre des Nuits Bressanes venaient à Louhans Francis Cabrel, Laurent Voulzy, Alain Souchon et Kendji Girac.

On dirait qu’Henri a fait ça toute sa vie !

Du coup, les affichages sont largement utilisés pour toutes ces vedettes. Ce n’est pas ça qui freinera la motivation de mon beau-père ! Tant pis, puisque son concert a lieu à Chalon sur Saône,  il recouvre la publicité d’un certain Emmanuel Moire de colle pour y poser la belle affiche « L’Ain de ferme en ferme » et, pour être certaine que les gens comprennent qu’il s’agit d’un évènement local, j’y indique le lieu de la première ferme à visiter.

Et voilà
Et voilà, juste devant la poste de Louhans

Mission accomplie, la communication sur Louhans est faite. Je dois maintenant rendre visite à l’office de tourisme de Gevingey, dans le Jura.

L’Ain de ferme en ferme, 2ème partie

Les préparatifs avancent. Lors de ma dernière formation à l’organisation des portes ouvertes, on m’a remis mon kit de publicité pour l’opération « L’Ain de ferme en ferme 2016 » :

  • 900 dépliants à distribuer,
    (Retrouvez mon circuit et mon numéro et indiquez les dans les commentaires)
depliant_89-001
Liste des participants
Carte des participants
Carte des participants
  • Une affiche format A5,
  • Dix affiches format A3,
  • Vingt affiches format A4,
Affiche 2016
Affiche 2016
  • Les panneaux de signalisation,
  • les gobelets « de ferme en ferme » réutilisables,
  • les sacs « de ferme en ferme »,
  • Une banderole annonçant les dates de la manifestation.
Pfff, pas évidente à installer

Si Claude a commencé à déposer des affiches chez les commerçants locaux, les enfants distribueront à vélo les dépliants dans les boites aux lettres de Sagy. J’irai pour ma part à la rencontre des offices de tourisme pour leur signaler ma participation à cet évènement.

L’Ain de ferme en ferme, 1ère partie

Le voile se lève sur le premier des trois objectifs que je me suis fixée cette année. Comme je souhaite faire découvrir ma façon de travailler ainsi que mes aspirations, j’ai rejoint le réseau « L’Ain de ferme en ferme »

De ferme en ferme 2016
La France de ferme en ferme 2016
  • Mais enfin Nathalie, ta géographie est à revoir, Sagy ne se trouve pas dans l’Ain !
  • Ben oui, je sais bien, mais si j’ai rejoint ce réseau, c’est qu’il n’existe pas en Saône et Loire et, comme ma ferme est toute proche du département de l’Ain, j’ai demandé à y être rattachée afin de participer à ce bel évènement qui par ailleurs existe dans de nombreux départements.

La France de ferme en ferme, c’est une opération nationale organisée depuis plus de vingt ans par le réseau des Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural (CIVAM) et pilotée par différentes associations selon les régions.

La France de ferme en ferme
La France de ferme en ferme

A l’instar des journées du patrimoine qui permettent au public la découverte gratuite de nombreux édifices et autres lieux qui ne sont souvent qu’exceptionnellement ouverts au public ou de musées, les paysans qui adhèrent à La France de ferme en ferme se regroupent en circuits et ouvrent gratuitement leurs portes le temps d’un week-end afin de communiquer sur leur métier et leur passion.

Sur le département de l’Ain, c’est en 2007 qu’un groupe d’agriculteurs s’est manifesté pour lancer localement cette dynamique. Cette demande a été entendue par l’AFOCG de l’Ain qui collabore avec la FRCIVAM pour organiser depuis 2008 cette manifestation dans l’Ain.

Il me reste douze semaines pour me préparer à cet grand évènement. En attendant, je ne manquerai pas de vous communiquer régulièrement des informations sur le déroulement de ce week-end du 23 et 24 avril 2016.