Le Blog

Stage chez Martine : l’Ânerie – Juillet 2010

Après plusieurs recherches sur internet pour trouver un stage sur les ânes, mon choix s’est tourné sur l’ânerie.

Programme détaillé


Lundi avec Martine
Anatomie et physiologie : forces, faiblesses et leurs conséquences sur la santé, le comportement et les utilisations.
Entretien, soins, parasites. Alimentation et nourriture.
L’achat (quel âne, pour qui, pour quoi, où).
Éthologie (bases du comportement).
Le comportement et l’éducation de l’âne sont traités chaque jour à la moindre occasion avec les différents intervenants !

Mardi avec Patrick, maréchal-ferrant, (Rand’o Pas d’Âne)
Anatomie, soins, entretien du pied
Prendre et parer les pieds

Mercredi avec Daniel (de Bard’âne)
Découverte et pratique de l’attelage

Jeudi matin chez Bernard, bourrelier
Bâts et harnais (Historique. Différents types, pourquoi. )

Jeudi aprés-midi : « Paperasses » avec Martine
Obligations et libertés légales. Assurances. Se déclarer, pourquoi, comment. Etc…
En mars et octobre foire aux équidés à Maurs (Cantal)

Vendredi avec Martine : la randonnée bâtée et la monte à dos d’âne
Théorie sur la rando (organisation de balades et de randos)
Balade « pour de vrai » avec des ânes bâtés ou sellés et les commentaires !

Samedi matin, courses gourmandes (vin, canard gras, saucisse sèche ou fraîche, etc) en ville et au marché de Cahors.

En Conclusion

Super semaine faite d’échanges et de partages. On arrive avec des idées, les miennes étaient:
  • ânons ( pour qu’ils aient le temps de se familiariser avec nous )
  • étalons ( reproduction sur l’exploitation )
J’en suis repartie avec de nouvelles :
  • pas d’ânons, plutôt des ânesses de 5 ou 6 ans ( utilisable immédiatement pour la reproduction ).
  • pas d’étalon tant que le cheptel n’est pas suffisamment important.

Une super semaine,

MERCI MARTINE !!!

Genèse du projet

Suite à un BPA élevage équin et une année de BTA élevage, jʼai repris la succession de mon papa comme fleuriste non sédentaire.

Jʼai eu ensuite mes enfants et jʼai arrêté de travailler pendant 10 ans pour mʼoccuper de tout ce petit monde. Mes enfants devenant grand, jʼai eu plus de temps pour moi, ce qui mʼa permis de pouvoir refaire des projets professionnels.

Je me suis tournée vers lʼélevage et plus précisément celui de lʼâne car son comportement, non fuyant et réfléchi me plaît.

De plus, je souhaiterai faire des savons à base de lait d ʻânesse .L’usage du lait remonte fort loin dans le temps, puisque les médecins de la Grèce antique le recommandaient déjà. Il est de par sa composition exceptionnelle (vitamines A, B, C et acides gras), est un « tenseur » idéal pour la peau  et a le pouvoir de ralentir son vieillissement en la régénérant. En lʼassociant à des huiles essentiels, soude caustique et une huile végétal, on obtient un savon corporel sans colorants ni additifs chimiques, un vrai soin corporel de bonne qualité.

Finalité

Je souhaite pouvoir organiser mes journées et ainsi continuer à passer du temps avec ma famille, ensuite pouvoir participer à la naissance et à lʼéducation de lʼânon pour vendre un âne sociable et bien éduqué et enfin, créer des savons de bonne qualité pour aider aux soins (psoriasis, eczéma…) et aux bien être, mais aussi un produit naturel qui ne pollue pas, car le danger le plus important vient des conservateurs qui sont difficiles  à dégrader.

Mes objectifs :

  • Vendre la maison
  • Trouver du terrain ou une exploitation agricole existante
  • Construire les bâtiments nécessaires
  • Acheter le cheptel
  • Me faire connaître


Les Atouts :

  • Choix du lieu dʼexploitation
  • Choix du cheptel en fonction de lʼutilisation


Les Contraintes :

  • Peu ou pas de fonciers sur Monistrol sur Loire
  • Marché de l’immobilier surévalué actuellement