L’Ain de ferme en ferme, 1ère partie

Le voile se lève sur le premier des trois objectifs que je me suis fixée cette année. Comme je souhaite faire découvrir ma façon de travailler ainsi que mes aspirations, j’ai rejoint le réseau « L’Ain de ferme en ferme »

De ferme en ferme 2016
La France de ferme en ferme 2016
  • Mais enfin Nathalie, ta géographie est à revoir, Sagy ne se trouve pas dans l’Ain !
  • Ben oui, je sais bien, mais si j’ai rejoint ce réseau, c’est qu’il n’existe pas en Saône et Loire et, comme ma ferme est toute proche du département de l’Ain, j’ai demandé à y être rattachée afin de participer à ce bel évènement qui par ailleurs existe dans de nombreux départements.

La France de ferme en ferme, c’est une opération nationale organisée depuis plus de vingt ans par le réseau des Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural (CIVAM) et pilotée par différentes associations selon les régions.

La France de ferme en ferme
La France de ferme en ferme

A l’instar des journées du patrimoine qui permettent au public la découverte gratuite de nombreux édifices et autres lieux qui ne sont souvent qu’exceptionnellement ouverts au public ou de musées, les paysans qui adhèrent à La France de ferme en ferme se regroupent en circuits et ouvrent gratuitement leurs portes le temps d’un week-end afin de communiquer sur leur métier et leur passion.

Sur le département de l’Ain, c’est en 2007 qu’un groupe d’agriculteurs s’est manifesté pour lancer localement cette dynamique. Cette demande a été entendue par l’AFOCG de l’Ain qui collabore avec la FRCIVAM pour organiser depuis 2008 cette manifestation dans l’Ain.

Il me reste douze semaines pour me préparer à cet grand évènement. En attendant, je ne manquerai pas de vous communiquer régulièrement des informations sur le déroulement de ce week-end du 23 et 24 avril 2016.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.