Une journée à la ferme – 2ème épisode : Le petit déjeuner des poules

Dans la série « Journée d’une savonnière« , je vous avais précédemment parlé d’une de mes occupations matinales: la préparation et la distribution du petit déjeuner des ânes.

Aujourd’hui, c’est au tour des poules d’être à l’honneur.

Le fan club d'Hestia
Le fan club d’Hestia

La confection du repas se passe à la cuisine où je leur prépare une pâtée composée de blé et d’orge (que j’ai préalablement fait germer) et de pain mouillé : bref, céréales et tartines, il ne leur manque que le café.

Lorsque j’arrive au poulailler, c’est la fête ! C’est à celle qui la première sera servie.

Je connaissais la poule au pot, pas la poule à la bassine
Je connaissais la poule au pot, pas la poule à la bassine

C’est sous l’œil attentif d’Hestia que je répartis la nourriture un peu partout dans le poulailler afin d’éviter les conflits car, lorsqu’il s’agit de manger, il n’y a plus de copines.

Viens poupoule, viens poupoule, viens...
Viens poupoule, viens poupoule, viens…

Je veille à ce que les plus faibles aient elles aussi droit à leur pitance afin que toutes soient rassasiées et me donnent de beaux œufs frais y compris la poule frisée que j’avais déjà à Monistrol-sur-Loire

Miam miam
Miam miam, c’est presque aussi bon que la lentille verte du Puy-en-Velay

Une réflexion sur « Une journée à la ferme – 2ème épisode : Le petit déjeuner des poules »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.