Les joies de l’hiver

Les premières gelées étant arrivées, tout fonctionne au ralenti ou ne fonctionne pas du tout. Les tuyaux du puits se sont mis en grève, les ânes ne trouve plus rien à manger au sol, mes neurones  et mes petits muscles sont mis à rude épreuve pour contrecarrer les lois de Mère Nature.

Non ! Je ne suis pas un chamois.
Non ! Je ne suis pas un chamois.

J’ai été obligée de réquisitionner le four à pain pour  Rimelle et Apalou afin d’une part de les abreuver plus facilement avec l’eau de la maison et d’autre part pour qu’ils aient les pieds au sec.

Le four à pain
Et la fournée de pain, elle arrive ?

 

Je n’ai pas changé Quannelle et Cadichon de place; en contrepartie, je leur amène l’eau à l’aide de seaux.

Afin de combattre le froid, les rations alimentaires sont augmentées et je dois casser la glace qui s’est formée dans les bacs plusieurs fois par jours pour que mes animaux puissent boire.

On the rocks ?
On the rocks ?

Mais je ne me plains pas car pour le moment l’hiver à été plutôt clément, ce qui me laisse l’opportunité de mieux connaître mes parcelles (celles qui sont le plus gorgées d’eau) et d’essayer d’envisager de nouvelles solutions pour les années futures.

La nature ne se dompte pas, on doit faire avec tout en recherchant les moyens qui vont nous faciliter le travail. Quel beau challenge….

3 réflexions sur « Les joies de l’hiver »

  1. Courage bientôt ce sera le printemps, même à Pujaut (la semaine dernière) l’eau de mes chèvres gèlait dans le bac, et dire que c’est mon voisin qui s’en occupe

  2. très chère Nath… Non les joies de l’hiver n’existent pas – la preuve… je pense bien à vous, car j’ai des nouvelles de la Bresse assez souvent..ce n’est pas une région que j’aime.. trop humide.. mais viendra bientôt le printemps, et vous verrez comme l’herbe sera grasse et verte pour le bonheur de vos compagnons… Je vous souhaite beaucoup de courage, mais vous devez en avoir et que viennent vite les beaux jours…. Au plaisir de se connaître…ANNE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.