Un belle surprise ou la naissance d’un chevreau

Gigi, le 13 décembre 2013 au jour de son arrivée à la maison
Gigi, le 13 décembre 2013, jour de son arrivée à la maison

Hier, en entrant dans la bergerie pour nourrir mes bêtes à cornes, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une petite boule de poil au fond du box de Gigi, ma jolie chèvre Rove achetée au mois de décembre. Je savais bien qu’elle était pleine aussi, je surveillais ses mamelles tous les matins et rien ne présageait hier une naissance imminente: pas de grosses mamelles, pas de cire au bout des trayons et une vulve non dilatée. Cette absence de signe n’a pas empêché Gigi de mettre au monde toute seule, comme une grande et sans l’aide de personne une jolie boule de poils chamoisée. Heureusement, j’avais fini de nourrir mes autres animaux. J’ai donc pu sécher le petit animal et vérifier que la maman allait bien. Une fois tout ceci fait, j’ai installé Gigi et son petit dans le box d’en face que j’avais préparé et généreusement paillé pour cette occasion.

Même si cet hiver n’est pas des plus rigoureux, je décide par précaution d’installer la lampe à infrarouge afin d’être certaine que le nouveau né ne prenne pas froid et là, loi de Murphy oblige, je m’aperçois que l’ampoule a grillé. Comme il est déjà 18h00, je vais de toute urgence en acheter une avant la fermeture des magasins.

Je suis bien au chaud sous la lampe
Je suis bien au chaud sous la lampe

Une fois la lampe installée et le chevreau au chaud, je vais chercher de l’éosine afin de nettoyer le cordon ombilical du nouveau né. Loi de Murphy bis, je n’en ai presque plus, il me reste juste de quoi faire un premier nettoyage du cordon afin qu’il commence à sécher.

C'est beau la confiance.
C’est beau la confiance.

Le petit mâle se laisse tranquillement faire puis se remet sur ses pattes afin d’aller téter sa maman. Je reste encore quelques minutes pour profiter de cet événement et assister à la première miction de « bébé ».

Je dois désormais surveiller la prise de poids du chevreau car les mamelles de Gigi ne sont vraiment pas très grosses pour le moment. Une alimentation plus riche et un peu d’huile essentielle de fenouil devront l’aider à produire plus de lait.Il faut également que je lui trouve un nom commençant par la lettre « J »

5 réflexions sur « Un belle surprise ou la naissance d’un chevreau »

    1. Bonjour Jocelyne,
      Merci pour les idées de nom mais Juju ou Jules, lorsque l’on a un enfant qui s’ appelle Julien et une nièce qui s’ appelle Juliette, ça semble compliqué. En ce qui concerne Jack, mon beau père s’ appelle Jacques alors…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.