Bye-bye les marchés, bonjour les animaux

Les marchés de Noël  sont enfin terminés, que c’est agréable de passer du temps avec mes animaux.

Éclair, Quanelle et Dolly
Éclair, Quanelle et Dolly

Un peu de nettoyage est nécessaire. Éclair surveille si j’effectue bien mon travail.

Attention, je contrôle
Attention, je contrôle

Djinn s’est bien habitué à son filet à foin qui a été de nouveau rempli. La première balle d’environ 250 kg aura duré un mois soit un peu moins de 8 kg de foin par jour.

Mmmmm
Mmmmm
Enfin, Jedi qui me suit partout lorsque je travaille sur l’exploitation, profite d’une mauvaise manipulation du jet d’eau pour une partie de jeu.

Décidément ce tuyau attire les amoureux de l’eau

Enfin il est arrivé… mon mystérieux achat

J’ai reçu fin de semaine dernière le colis qui va cet hiver me faciliter la vie.

Non, je n’ai pas changé d’élevage, il ne s’agit pas d’un filet de pêche.

Paquet déballé !
Paquet déballé !

Je vais aller mettre en place cet objet bizarre.

Folklore Bressan ?
Folklore Bressan ?

Tout d’abord, Il me faut des gros bras (ceux de Claude et les miens) afin de déplacer une balle de foin.

200 kg, ce n'est pas rien.
200 kg, ce n’est pas rien.

Lorsque l’on met le filet en place, il ne serait peut-être pas idiot de penser à enlever avant l’espèce de filoche qui maintient la balle.

A refaire...
A refaire…

Maintenant il faut retourner la balle pour pouvoir refermer le filet. Allez Claude, un petit effort s’il te plaît.

Ho-hisse, ho-hisse
Ho-hisse, ho-hisse

Et on essaie de bien viser.

Sur la palette, ça aurait été mieux.
Sur la palette, ça aurait été mieux.

Je n’ai plus qu’à attacher le filet à une poutre et hop, le tour est joué.

Ouf, terminé.
Ouf, terminé.

Apalou et Djinn vont pouvoir manger directement à la botte sans éparpiller le foin. Quant à moi, je devrais être tranquille pendant quelques temps grâce à ce filet à balles de foin.

L’arroseur arrosé

Remplir les bacs d’eau lorsque Djinn est dans le pré peut devenir une mission périlleuse. Si certains de mes ânes pensent que l’eau n’existe que pour être bue, il n’en est pas de même pour Djinn qui adore jouer avec.

C’est ce que Claude, sous mon regard et sous celui d’Éclair va apprendre à ses dépens, comme le montre cette vidéo.

Donner à boire à Djinn, c’est un vrai métier 😉

C’est si bon…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est si bon…

De s’rouler partout,

Patte dessus, patte dessous,

En s’enl’vant les « grattons ».

C’est si bon…

Ces petites sensations,

Ça vaut mieux qu’un million,

Tell’ment, tell’ment c’est bon.

Drôles d’oiseaux


D’Artagnan’s selfie


Entrez dans la danse


Cache-cache bis