Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Les différentes rubriques
Me trouver

L'Âne à Nath

Le Petit Véage

85, route de la Buchaillère

71580 Sagy

03.85.72.60.69

Calculez votre itinéraire

Coordonnées GPS

Les réseaux sociaux

facebook-variation gplus-variation2 twitter-variation-old twitter-variation-old

Première traite

C’est aujourd’hui les deux mois de Cadichon, je vais enfin pouvoir traire sa mère. Les ânesses, contrairement aux vaches n’ont que peu de réserves de lait, elles le produisent au fur et à mesure et, si je souhaite qu’il m’en reste, je dois séparer durant quelques heures la maman de son ânon.

Un gros câlin avant la séparation.

Pour que Quanelle puisse me donner son lait, elle ne doit pas non plus être éloignée de son « fiston » qui doit rester dans son champ de vision car la sécrétion de l’ocytocine (hormone déclenchant la lactation) est provoquée par la stimulation de l’ânon. Ma mission de ce matin est donc de modifier mes parcs afin que je puisse séparer puis remettre ensemble nos deux ânes le plus facilement possible.

Dans un premier temps, je vais mettre Quanelle et Cadichon dans un autre parc afin de pouvoir déplacer celui qu’ils occupent actuellement et dans lequel ils ont mangé toute l’herbe disponible.

Tristan mène Quanelle vers un parc de transition.

L’aide des enfants n’est pas de trop car je dois enlever la clôture électrique et les piquets pour installer mes ânes dans une pâture qui dispose de suffisamment d’herbe  pour les nourrir quelques jours.

Le coup de main des enfants est bienvenu.

Pendant que nous nous attelons en famille à ce labeur, Cadichon se défoule en faisant des cabrioles,  en courant et en bondissant dans tous les sens.

Je suis rapide comme un cheval.

Je peux remplacer Jolly Jumper !

C’est amusant de le regarder faire mais ce n’est pas comme ça que le travail va avancer. Je dois finir de monter ma clôture et Claude doit brancher l’électrificateur car n’oublions pas qu’il s’agit de la première séparation de la maman et de son bébé et que je ne sais pas comment tout cela va se passer.

Planter les piquets de terre, raccorder à la clôture, mettre en marche et tester…

Il est midi et tout est prêt, je ramène Quanelle et Cadichon dans leur nouveau parc que j’ai coupé en deux afin de les séparer l’un de l’autre.

Cadichon, qui ne semble pas perturbé, broute tranquillement sous le regard attendri de sa maman.

Pour une première, je ne pouvais espérer mieux, chaque âne est de son côté de la clôture et aucun d’entre eux ne cherche à la franchir. Je n’ai plus qu’à jeter régulièrement un coup d’oeil sur le parc afin de m’assurer que tout se passe aussi paisiblement que maintenant et les laisser séparés jusqu’à la fin de la traite afin que Cadichon ne puisse plus téter.

Il est 15H30 et nos deux animaux semblent avoir bien vécu ce petit éloignement. C’est maintenant pour Quanelle comme pour moi l’heure de notre toute première traite. Je décide de laisser Quanelle libre de tout mouvement et m’installe tranquillement à ses côtés..

C’est bien assise sur mon petit tabouret que je me lance dans cette grande première.

Pour cette première traite assortie d’une douche au lait d’ânesse à cause d’un taon venu déranger Quanelle, j’ai pu tirer 250ml du précieux liquide mais une chose est sûre, j’aurai la peau douce.

Allez Quanelle, donne moi du lait s’il te plaît.

Quanelle ne faisant pas partie de la famille depuis très longtemps, il nous faudra un peu de temps pour que la confiance se renforce et que ma technique de traite soit plus efficace afin qu’elle m’offre de plus grandes quantités de lait.

Il est maintenant temps que Cadichon retrouve sa maman et profite à son tour, puisque c’est l’heure du goûter du lait de cette dernière.

Il est quatre heures, ah la bonne heure…

Une réponse à Première traite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Foires, marchés et autres manifestations où me trouver

Voici la liste des prochaines manifestations où je serai présente:

 

 

 

  • Retouvez moi jusqu’à la fin de l’été chaque premier mardi matin du mois au marché de producteurs de Joudes (71), face à la boulangerie.

 

  • Possibilité de commander vos savons par téléphone au 03.85.72.60.69 ou sur la boutique en ligne puis de prendre rendez-vous à la ferme pour les retirer

 

facebook-variation gplus-variation2 twitter-variation-old twitter-variation-old