Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Les différentes rubriques

Me trouver

L'Âne à Nath

Le Petit Véage

85, route de la Buchaillère

71580 Sagy

03.85.72.60.69

Calculez votre itinéraire

Coordonnées GPS

Les réseaux sociaux

facebook-variation gplus-variation2 twitter-variation-old twitter-variation-old

Tracteur

Défrichage

Lorsque Claude et moi avons acheté notre ferme, elle comprenait en plus du terrain attenant un bois ainsi qu’une ancienne peupleraie devenue friche.

La friche est facilement repérable ! Imagerie ©2013 DigitalGlobe, IGN-France, Données cartographiques ©2013 Google

La friche est facilement repérable | imagerie ©2013 DigitalGlobe, IGN-France

Je m’étais alors dit qu’avec un peu de bonne volonté, d’huile de coude et quelques passages avec le gyrobroyeur j’en viendrais à bout.

Je suis la reine de la marche arrière.

Je suis la reine de la marche arrière.

La nature a été plus forte que moi: les broussailles ont gagné ! Mon bon vieux tracteur Bautz n’a pu, du haut de ses 34 cv obtenir le résultat que j’escomptais.

Broussailles

Pour le gyrobroyeur, c’est un peu trop touffu.

Heureusement, certains sont plus outillés que moi, le défrichage est même leur métier. Appelons les et laissons place à l’artillerie lourde, un jour cette friche deviendra prairie.

9 tonnes pour mes broussailles ? Aïe aïe aïe !

9 tonnes pour mes broussailles ? Aïe aïe aïe !

En cinq heures de temps, cinq mille mètres carré sont nettoyée, le résultat est impressionnant, les broussailles et les arbrisseaux ne sont plus que copeaux.

Il ne reste plus que la partie située sur la droite de la photo à nettoyer

Il ne reste plus que la partie située sur la droite de la photo à défricher.

Pour le reste, je dois patienter. En effet, les fortes pluies ont tellement détrempé le terrain que le tracteur ne pourra sans doute intervenir que cette hiver à l’occasion d’une forte gelée puis, une fois le défrichage achevé, il me faudra encore attendre le printemps pour labourer et enfin semer si je veux bénéficier d’une belle prairie pour les ânes.

Opération débroussaillage en famille

Avec une ânesse de plus, il faut de la pâture supplémentaire et, si je veux pouvoir profiter de la friche où j’avais cet hiver mené Apalou et Rimelle, je dois débroussailler. J’atèle le gyrobroyeur au tracteur et embauche un conducteur d’engins pour nous emmener à la friche.

Mon jeune conducteur se débrouille comme un chef.

Mon jeune conducteur se débrouille comme un chef.

Le gyrobroyeur est plutôt efficace mais le travail sera long si je veux débroussailler l’intégralité des deux hectares.

Je suis la reine de la marche arrière.

Je suis la reine de la marche arrière.

Pendant ce temps, les enfants ramassent les brindilles et herbes sèches puis les font brûler.

"Allumer le feu..."

« Allumer le feu… »

Il faut cultiver notre jardin

Mais quel temps merveilleux ! Profitons de cette belle journée pour travailler dehors. Il va falloir labourer ce potager que les enfants et moi avions « paillé » cet hiver afin d’enfouir la paille dans la terre. Pour cela, sortons le tracteur et attelons la charrue.

"Je n'reconnais plus personne en Massey-Fergusson..."

« Je n’reconnais plus personne en Massey-Fergusson…heu Bautz je veux dire »

C’est parti, la charrue est en place, il ne reste plus qu’à trouver la profondeur idéale et essayer de rouler le plus droit possible pour faire de beaux sillons.

Et c'est parti pour le premier sillon.

Et c’est parti pour le premier sillon.

Quand il s’agit de travailler avec le tracteur, il n’y a pas de tire au flanc, serait-ce si amusant que ça de conduire ce bel engin ?

Et pourquoi je ne ferai pas mumuse moi aussi ?

Et pourquoi je ne ferai pas mumuse moi aussi ?

Il ne restera plus qu’à briser les mottes de terre mais, comme la seule herse que je possède est une herse à traction animale, ce sera une autre paire de manche.

Le travail c’est la santé…

Quand j’ai voulu cet été  faire un jardin potager, je me suis rendue compte que la terre Bressane était très argileuse et, même si ont poussé quelques tomates, bettes, poireaux, courgettes et autres cucurbitacées, la récolte n’a pas été à la hauteur de mes espérances.

Pour optimiser ce potager, j’ai décidé avec les enfants de pailler le jardin et, comme le bâtiment agricole regorge de vieux foin et de vieille paille, j’ai entrepris mes convoyages de paille et foin de la grange au jardin en utilisant ce bon vieux tracteur Bautz ainsi qu’une remorque trouvée sur place.

Attention, convoi exceptionnel 😉

Nathan et Tristan ont adoré les trajets les conduisant de la grange au potager…

Voyage, voyage…

Si certains occupent leurs Dimanches devant la télévision, décharger la paille afin de la répandre sur le jardin peut être beaucoup plus amusant.

Siffler en travaillant…

Cette après-midi de travail ne pouvait se terminer sans faire plaisir aux enfants et, quoi de mieux qu’une leçon de conduite ?

Direction assistée ?

Non, direction à gros bras !

Première leçon de conduite d’un tracteur Bautz plus âgé que moi

Lorsque nous avons acheté notre maison, le propriétaire nous a laissé le vieux tracteur Bautz de 1964 dont il se servait pour tondre son terrain mais, lorsque j’ai essayé de le faire fonctionner, rien à faire, impossible de le démarrer.

Heureusement, mes amis Patricia et Jean-Louis sont venus nous rendre visite et comme Jean-Louis s’y connait en mécanique, il a rapidement compris qu’il s’agissait du démarreur. Lorsqu’ils sont revenus quelques temps après, Jean-Louis avait trouvé les charbons et s’est lancé dans les réparations pendant que Patricia prenait les photos pour immortaliser ces grands moment d’anthologie mécanique.

Et bien, c’est pas gagné…

Une fois le démarreur réparé et remonté, il a fallu nettoyer filtres et réservoir et… relancer le circuit de gas-oil.

C’est pas bon, hein ?

Les efforts ont payé, ça fonctionne ! Le gyro-broyeur est installé, profitons en pour débroussailler un peu histoire de voir s’il n’y a pas de problème.

L’est-t-y pas beau mon tracteur ???

Jean-Louis en profite pour m’expliquer les rudiments de conduite de cette merveille de technologie moderne car il ne sera pas toujours là pour faire à ma place.

Mais qu’il est dur ce ê$^£@# de levier de vitesse !

Ça y’est,  j’y arrive, enfin… à condition d’aller tout droit car ce machin refuse obstinément de tourner. Du coup, Jean-Louis décide de démonter la direction pour voir de quoi il retourne et découvre que la crémaillère a perdu un morceau de métal. Il ne lui reste plus qu’à la confier à un chaudronnier qu’il connaît afin de la faire réparer.

La suite des aventures de Nath en tracteur dans un prochain numéro 😉 !!!

Foires, marchés et autres manifestations où me trouver

Voici la liste des prochaines manifestations où je serai présente:
 

  • Pour avoir la liste des Marchés de Noël auxquels je participe cette année, cliquez ICI.

 

  • Je suis présente le dernier mercredi de chaque mois de 16H30 à 19H00 au Marché de Producteurs des Tilleuls, entre la rue Pasteur et la place du 11 novembre, à Lons le Saunier (39).

 

  • Possibilité de commander vos savons par téléphone au 03.85.72.60.69 ou sur la boutique en ligne puis de prendre rendez-vous à la ferme pour les retirer

 

facebook-variation twitter-variation-old twitter-variation-oldtwitter-variation-old