Les différentes rubriques

Me trouver

L'Âne à Nath

Le Petit Véage

85, route de la Buchaillère

71580 Sagy

03.85.72.60.69

Calculez votre itinéraire

Coordonnées GPS

Les réseaux sociaux

facebook-variation gplus-variation2 twitter-variation-old twitter-variation-old

Briard

Bye-bye les marchés, bonjour les animaux

Les marchés de Noël  sont enfin terminés, que c’est agréable de passer du temps avec mes animaux.

Éclair, Quanelle et Dolly

Éclair, Quanelle et Dolly

Un peu de nettoyage est nécessaire. Éclair surveille si j’effectue bien mon travail.

Attention, je contrôle

Attention, je contrôle

Djinn s’est bien habitué à son filet à foin qui a été de nouveau rempli. La première balle d’environ 250 kg aura duré un mois soit un peu moins de 8 kg de foin par jour.

Mmmmm

Mmmmm

Enfin, Jedi qui me suit partout lorsque je travaille sur l’exploitation, profite d’une mauvaise manipulation du jet d’eau pour une partie de jeu.

Décidément ce tuyau attire les amoureux de l’eau

Sauvetage d’un bébé lapin Rex – suite

Hiert après-midi, je retrouve mon petit lapin tout faible, sous alimenté. Je l’enlève à nouveau de son clapier et le ré-installe dans un carton, à la maison pour pouvoir plus facilement reprendre les biberons et le surveiller.

Au bout de 24 heures, le bébé lapin que j’ai baptisé Cacahuète a vite repris des forces, il n’a qu’une envie, sortir de sa caisse et explorer la maison. J’aménage une ouverture dans le carton et l’observe découvrir son environnement. Il se balade dans la maison sous le regard curieux d’Hestia.

Tu n'as même pas peur de moi ?

Tu n’as même pas peur de moi ?

Au hasard de son exploration, Cacahuète découvre une autre caisse que la sienne, celle du petit chaton qui dort à griffes fermées.

On fait un câlin ?

On fait un câlin ?

La chatte reniflant sans doute une odeur qu’elle ne connaît pas décide d’aller voir ce qui se passe.

Mais qui es-tu petit lapin ? Que fais-tu dans la chambre de ma fille ?

Mais qui es-tu petit lapin ? Que fais-tu dans la chambre de ma fille ?

Puisque tout est tranquille, notre chatte décide à son tour de se reposer en compagnie des deux bébés.

Chut

Chut, ne faites pas de bruit.

Décidément, ce lapin la n’est pas fait pour vivre en clapier. En revanche, il sera un lapin de compagnie idéal pour une famille désireuse d’avoir un animal à la maison.

Sauvetage d’un bébé lapin Rex

Il y a quelques jours, en allant nettoyer mes clapiers, j’ai vu qu’un des bébés lapins rex de la portée née le 8 avril était allongé sur le côté et ne bougeait quasiment plus. Il ne semblait blessé nulle part mais il n’avait plus la force de se tenir sur ses pattes. Je l’ai sorti du clapier et l’ai amené à la maison pour voir si je pouvais faire quelque chose pour lui. Dans un premier temps, je lui ai aménagé une caisse puis, comme ma chatte a mis bas il y a peu, j’ai essayé de le faire allaiter par cette dernière.

C'est pas mon bébé, ce truc avec de grandes oreilles.

C’est pas mon bébé, ce truc avec de grandes oreilles.

Le lapereau était-il trop faible pour téter ? La tétine de la chatte était-elle  adaptée à la bouche du petit animal ? Je n’en ai pas la moindre idée mais ça n’a pas fonctionné. Je suis donc allé préparer un biberon avec le lait de chaton en poudre qui me restait en laissant le lapinou sur le canapé sous la surveillance d’Hestia.

Ne bouge pas, elle va revenir.

Ne bouge pas, elle va revenir.

Est-ce que le goût lui convenait mieux, est-ce que l’embout était plus adapté ? Le lapereau a enfin pu s’alimenter. Je l’ai nourri ainsi quatre à cinq fois par jours pendant trois jours.

Ça fait du bien.

Ça fait du bien.

Petit à petit, le petit animal a repris des forces et à commencé à gambader dans sa caisse puis à en sortir. Une fois de plus, Hestia exerçait son rôle de gardienne du foyer en surveillant cette petite boule de poils.

Tu restes tranquille dans ta caisse, tu dois reprendre des forces.

Tu restes tranquille dans ta caisse, tu dois reprendre des forces.

Ce petit lapin ayant bien récupéré, il va maintenant retrouver son clapier que j’irai régulièrement contrôler pour voir s’il ne fait pas de rechute.

De retour parmi les miens

De retour parmi les miens

Un Briard au travail – 3ème épisode – La vidéo

Les lecteurs qui suivent ce blog le savent, ma chienne Hestia, jeune berger de brie d’un an m’aide tous les jours à sortir et à rentrer mes chèvres.

Comme je l’ai raconté il y a peu, lorsque le temps le permet, mon jeune chevreau Ivoire sort avec les « grands » et passe la journée dans le parc. Ce cabri est curieux de tout et comme il est encore tout petit, il passe à travers les mailles du parc. Heureusement, Hestia veille.

Je te surveille Ivoire, ne t'éloigne pas.

Je te surveille Ivoire, ne t’éloigne pas.

Ma chienne, instinctivement prend son rôle de berger très au sérieux et, dès qu’Ivoire sort du parc,  se positionne de façon à l’empêcher d’aller plus loin. Lorsqu’il fait mine de s’éloigner, Hestia le ramène dans son parc tout en douceur puisqu’à priori elle se rend compte qu’il s’agit d’un bébé. Mais quoi de mieux qu’une vidéo pour vous montrer sa façon d’agir ?

 

Un Briard au travail – 2ème épisode

Comme l’herbe commence enfin à pousser, je déplace régulièrement le parc de mes chèvres. Je dois donc tous les jours sortir Félicie, Heidi et Hercule de la bergerie afin de les emmener paître.

Chouette, un travail qui me plaît.

Chouette, un travail qui me plaît.

S’il y a quelqu’un qui m’aide et qui prend plaisir à le faire, c’est Hestia, mon Berger de Brie.

Allez, c'est parti, on y va pépère.

Allez, c’est parti, on y va pépère.

Apalou nous regarde passer pendant que je tiens Hercule et Félicie. Heidi suit le mouvement et Hestia est là pour la rappeler à l’ordre si toutefois il lui prenait l’envie de quitter la troupe.

Plus vite les filles, un peu d’exercice ne peut nous faire de mal.

Plus vite les filles, un peu d’exercice ne peut nous faire de mal.

À l’approche du parc, ma chienne accélère le mouvement car si les chèvres sont trop sages, ce n’est pas drôle alors que lorsqu’une d’entre elle s’écarte du chemin, Hestia est toute heureuse de la ramener dans le rang.

Chèvres Boer

Enfin tranquilles, nous pouvons maintenant goûter à cette herbe toute fraîche.

Les chèvres sont arrivées à destination, elles découvrent leur nouvelle pâture. Il ne me reste plus qu’à jouer avec Hestia pour la remercier.

Laquelle de nous deux s'éclate-t-elle le plus ?

Laquelle de nous deux s’éclate-t-elle le plus ?

 

Un Briard au travail

En bon chien de berger, Hestia est sans arrêt à la recherche de travail.

Il était une bergère, et ron et ron petit patapon...

Il était une bergère, et ron et ron petit patapon…

Lorsque il est l’heure de rentrer les chèvres elle est toujours la première pour donner un coup de main patte.

S’il est de notoriété publique que les ânes sont têtus, les chèvres ne sont pas en reste et refusent parfois d’obéir. Hercule qui n’a peur de rien ne se laisse pas faire.

Tu veux goûter à mes cornes ?

Tu veux goûter à mes cornes ?

Heureusement, super Hestia adore suivre son instinct de Berger de Brie et rassembler les animaux ; du coup, même sous la menace, elle ne lâche rien et s’acquitte avec joie de sa tâche sans se faire intimider.

Même pas peur...

Même pas peur…

Et Hercule, comme sa sœur et sa maman rentreront à la bergerie pour y passer la nuit.

Une sympathique promenade en compagnie des ânes

Nous avons profité de ce magnifique Dimanche et de la visite d’un couple d’amis et de leurs enfants pour aller faire une grande promenade aux alentours de l’exploitation en compagnie de Rimelle, Apalou et Hestia notre Briarde.

Départ du petit groupe

Rimelle et Apalou sont tellement dociles que les enfants ont à leur grande joie pu les mener chacun à leur tour.

Margot mène Rimelle

Ils en ont également profité pour monter les uns après les autres sur le dos de Rimelle qui s’est volontiers prêtée à l’exercice.

Nathan est fier d’être sur Rimelle

La pause était plus que méritée. Les ânes en ont profité pour se rassasier…

Rimelle & Apalou reprennent des forces

…pendant qu’enfants et chiens se reposaient.

Repos bien mérité

Après ce bénéfique quart d’heure de repos, nous avons repris nôtre chemin afin de terminer la boucle et de rentrer à la maison heureux et satisfaits tant de la promenade que du comportement de nos « grandes oreilles ».

Premiers jours d’un berger (de Brie) à la ferme

Comme annoncé dans le billet précédent, nous sommes allés Samedi 27 mai chercher notre petite briarde à Allemagne en Provence, chez Richard Del Olmo. Notre sympathique berger n’était pas là puisqu’il gardait ses chèvres, aussi c’est sa compagne qui nous a reçu et qui nous a remis notre nouvelle petite protégée que nous avons baptisé du nom de la déesse Greque Hestia (Ἑστία ), déesse du feu sacré et du foyer. Elle n’est pas la fille de Cronos et de Rhéa mais d’Eragon des Plaines de Brotonne et d’Esta de la Cité Paradis.

Son premier trajet en voiture, malgré 4h15 de route s’est bien déroulé et Hestia à passé sa première nuit à la ferme pédagogique de l’Autre Monde à Saint-Jeures (43) puisque nous gardions les animaux de cette amie exploitante exceptionnellement absente ce week-end.

Hestia a pu découvrir les pâtures auvergnates dès le lendemain et s’ébattre et gambader en toute sécurité dans ce havre de paix.

Elle a ainsi pu faire connaissance avec Géode et Gaïa, les deux bergers australiens qui gardent aussi bien les animaux que les les lieux…

… ainsi qu’avec un  étrange animal blanc qui n’a pas vraiment l’air d’appartenir à la race canine même s’il se laisse tranquillement renifler.

Ce fut également pour elle l’occasion de découvrir chevaux, poneys, lapins, mouton (sans « s » puisqu’il n’y en a qu’un), oies, poules, canards, pintades et Rosita la truie…

… sous les regards à la fois attendris et émerveillés de nos enfants Tristan et Nathan qui n’avaient qu’envie de caresser cette boule de poil et et jouer avec leur nouvelle amie à quatre pattes.

Natalie Witz, propriétaire des lieux, ne revenant que demain, Hestia découvrira enfin sa maison de Haute-Loire où elle demeurera quelques mois avant d’intégrer avec nous notre exploitation Bressane.

Exploitation + Chien = Briard : la bonne équation

Comme la plupart des exploitants agricoles, j’ai besoin d’un chien mais, pas de n’importe quel chien. Ce dernier doit pouvoir garder la maison et m’accompagner dans mon travail quotidien, je dois donc le choisir en conséquence, tant au niveau de la race que de sa provenance.

Mon choix s’est rapidement porté sur le Berger de Brie car d’une part il correspond à mes besoins et d’autre part j’en ai déjà eu un et j’en connais les qualités. Il ne me restait plus qu’à trouver l’éleveur approprié.

Après quelques recherches, mon choix s’est porté sur l’élevage de la Cité Paradis de Richard Del Olmo, berger de profession et maître dans le dressage du chien de travail depuis une trentaine d’années. J’ai donc profité du premier mai pour me rendre avec ma petite famille à Allemagne en Provence pour le rencontrer et pour, si j’étais satisfaite de cette visite, choisir un chien.

Nous sommes arrivés à onze heures, heure à laquelle Richard accompagné de trois de ces chiens allait parquer ses chèvres. Une fois son travail accompli, il nous a conduit chez lui et nous a présenté les chiots, la maman ainsi que deux autres Briardes. Nous avons apprécié la sociabilité de ces chiens et la façon dont il s’en occupait et notre choix s’est porté sur une petite chienne noire.

Richard nous a accueilli à sa table avec son épouse et nous avons découvert un personnage aussi atypique que passionnant. Nous sommes repartis de chez lui vers quinze heures très satisfaits de cette rencontre malgré les 840 kilomètres effectués dans la journée.

Nous y retourneront le 27 mai chercher notre nouvelle chienne.

Foires, marchés et autres manifestations où me trouver

Voici la liste des prochaines manifestations où je serai présente:

 

  • Je serai présente vendredi 20 juillet au Marché des Saveurs Nocturnes qui se déroule pour la première fois à la Ferme du Sougey, à Montrevel-en-Bresse (01).

 

 

 

  • Retouvez moi jusqu’à la fin de l’été chaque premier mardi matin du mois au marché de producteurs de Joudes (71), face à la boulangerie.

 

  • Tous les jours : vente à la ferme sur rendez vous uniquement.

 

facebook-variation gplus-variation2 twitter-variation-old twitter-variation-old